Ginzaline: Introduction

 

 

Bienvenue sur Ginzaline.

 

Tu quittes le quartier de Shibuya vers la fin juillet 2013 sur un rêve de longue date d’aller habiter dans la ville basse et tu t’installes à l’étage d’un petit immeuble près de Kaminarimon.

Et oui,

Enfin, tu l’as fait.

 

Il se trouve que tu aimes observer la vie dans les quartiers autour et le long de la première ligne de métro tokyoïte, la ligneGinza, entre Asakusa et Ueno (1927).

 

Tu veux creuser plus loin, par respect de la curiosité du lecteur. Tu veux questionner, prendre en photo et écrire ; poster régulièrement sur l’enchantement, l’ordinaire et l’extraordinaire, le curieux, voir même le dérangeant, les gens, la nourriture, les modes, l’histoires et les affaires…Tout ce qui forme cette poche encombrée, que Soeda a appelé dans les années 20, ce courant incessant, ce marché humain. Tout sur cette grande ville sans fond où tu es né incidemment, et où tu te demandes parfois comment les choses auraient été si tu avais aussi grandi ici, et comment cela aurait affecté, entre autres, ta phrase sans fin.

C’est ça.

 

Tu feras surement des digressions de temps à autres, ton train s’arrêtera à des arrêts qui ne sont pas sur ta carte, mais pour maintenant, allons vers l’est, vers la rivière.

 

Merci!

 

 

DOMA présente Ginzaline, le nouveau blog de Mark Robinson. Au travers de rencontres, d’échanges, et des liens qu’il tisse avec son quartier,  Mark nous révèle quelques fragments du vieux downtown de Tokyo, entre Asakusa et Ueno, reliés par la toute première ligne de métro en 1927.

Mark Robinson est un auteur, éditeur et journaliste de culture culinaire (FT, The Times UK, Australian Financial Review Magazine, NHK radio…) 

Né à Tokyo, puis élevé à Sydney, Mark est basé à Tokyo depuis 1988.

 

Blog original: ginzaline