TATENOKAWA x PHOENIX, un junmai-daiginjo qui a une histoire

Comme si les ailes multicolores du Phoenix étaient venues envelopper le saké pour vous servir, la bouteille qui arbore le logo du groupe de rock Phoenix est née de la collaboration entre la maison Tatenokawa, fabricant de saké de la région de Yamagata, et du groupe Phoenix.

La cuvée en édition limitée, TATENOKAWA Junmai-daiginjo PHOENIX a été conçue par les deux parties en hommage à Monsieur Toshiro Kuroda, ancien patron du workshop Issé à Paris, précurseur dans la diffusion du saké en France et surtout un grand ami du groupe.
Tous les membres de Phoenix sont des amateurs du Japon, mais surtout le guitariste Christian Mazzalai qui a une affection particulière pour le saké. Le deuxième concert de Phoenix avait eu lieu en l’an 2000 à Hokkaido, puis le groupe avait été invité à diner à Sapporo en plein hiver, au milieu d’un paysage enneigé. Il fut alors servi un saké chaud qui bouleversa Christian. Il n’avait jamais gouté chose pareille, tant par sa subtilité que par sa délicatesse et un nouveau monde s’ouvrait à lui, si étranger de la force de l’alcool occidental. Puis un jour, en bas de son ancien appartement ouvrit la boutique Workshop Issé. Il entra par curiosité et sympathisa avec Maitre Kuroda, grand érudit et artiste en quelque sorte, avec qui il partageait de très longues discussions, toujours accompagnées de quelques verres de saké.
« On parlait de tout, c’était un maitre spirituel pour moi. Quand j’avais une interrogation, je posais la question à Monsieur Kuroda, il avait toujours une réponse inattendue, et j’apprenais toujours avec lui. »

Il y a trois ans, le groupe invita Monsieur Kuroda à leur tournée au Japon. Un soir après un concert, Monsieur Kuroda invita à son tour plusieurs maisons de saké pour une soirée dégustation. La maison Tatenokawa en faisait partie et c’est ainsi qu’ils se rencontrèrent.
« Monsieur Kuroda parlait tellement bien du saké, il disait que ça devait se rapprocher d’un minimalisme pur, c’est-à-dire l’eau, mais il disait : « mieux que ça, l’idéal de l’eau » !  C’est une très belle image. Je pense que ça décrit parfaitement la pureté du saké de Tatenokawa » raconte Christian.

Phoenix vient de sortir un nouvel album « Ti Amo », pour lequel Christian avait demandé à Monsieur Kuroda d’écrire un texte, que hélas il n’a pu réaliser. Ils retournent jouer au Japon les 19 et 20 août prochain pour le festival Summer Sonic 2017.

Le saké TATENOKAWA junmai-daiginjo PHOENIX est disponible en édition limitée au Workshop Issé à Paris, où les commandes de fans du groupe arrivent de toute l’Europe. Au Japon, il est distribué par Kimijimaya. 5% des ventes sont reversés à la croix rouge japonaise.
Ainsi la pensée de Monsieur Kuroda perdure et touche de nouveaux fans, de musique et de saké.


Workshop Issé
11 rue Saint Augustins 75002 Paris
01 42 96 26 74

Kimijimaya http://www.kimijimaya.co.jp

Madame Kuroda du Workshop Issé, Christian Mazzalai de Phoenix et Masashi Togami de Tatenokawa